Projet POCTEFA Innolact :

 

Poctefa Innolact est un projet européen de coopération entre les partenaires transfrontaliers de la filière laitière.

Il se poursuit jusque Mai 2019.

La première partie a consisté à mettre au point des produits laitiers innovants à la halle technologique du Lycée

Errecart à St-Palais. Ensuite des formations de transfert ont été mises en place. Les formations « Fabrication des

fromages à pâte persillée » et « Fabrication des fromages à pâte filée » se sont bien déroulées. Elles ont permis

aux producteurs transfrontaliers de découvrir des nouvelles fabrications afin de pouvoir les mettre au point sur leur ferme.

Les prochaines formations auront lieu cet automne (voir page "formations"). Elles sont ouvertes à tous. Ces formations

sont axées sur l’aspect pratique : la fabrication est faite à la halle technologique et des visites de ferme sont prévues.

 

 

Les autocontroles

 

Les autocontrôles sont obligatoires et réglementaires.

Ils sont votre seule protection en cas d’accident sanitaire et doivent constituer aujourd’hui votre outil de travail avant tout.

Une analyse régulière sur le lait peut éviter bien des  problèmes, notamment butyrique où les conséquences peuvent être lourdes et les signes tardifs avec des gonflements au bout de 2 à 3 mois  sur les fromages.

Seuils recommandés et à rechercher sur le lait: 

  VACHE BREBIS CHEVRE
COLI

<10

<10 <10

STAPH

<10 <10 <10
BUTY <500 <500 <500
CELLULE <300 000 <600 00 <750 000
GERME < 50 00 < 100 000 <100 000
LIPO < 0.90 < 0.90 < 0.90


 PROCHAINS AUTOCONTROLES : maRDI 25 1 MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2018

MACHINE A TRAITE ET TANK : quelques précautions

 

Attention, il est important de faire contrôler votre installation de traite régulièrement : 1 contrôle est obligatoire tous les 18 mois et peut conditionner les aides PAC.

 

La qualité de la tuyauterie (manchons, tuyau à lait, bol de réception…) joue directement sur la qualité du lait (problème de coliformes). Aussi le contrôle du vide et de la pulsation peut éviter des problèmes de mammites et de cellules.

 

Le contrôle du tank à lait est également nécessaire pour s’assurer d’un refroidissement rapide et efficace :un manque de gaz va favoriser un refroidissement plus long avec un développement de flore indésirable (surtout coliformes et germes).

 

 

DEFAUTS D’AFFINAGE: respecter la température du local de fabrication

 

Fromages qui morgent, fromages au cœur crayeux, et si tout venait de la température de la salle de fabrication ?

 

Les défauts d’homogénéité, d’humidité des pâtes peuvent provenir d’un refroidissement trop précoce durant le pressage. En effet, les bactéries lactiques (apportées par les ferments notamment) ont besoin de chaleur pour travailler et  assurer une acidification correcte indispensable à la conservation et à la bonne évolution des fromages (goût, texture…).

 

La première précaution à prendre est donc de maintenir dans votre local de fabrication une température de 20-22°C pendant 4 à 6 heures minimum après le moulage.